Prévention incendie : couper des arbres pour couper le feu, une nécessité

A compter de ce vendredi 20 novembre, du rond-point de Fabrégas à la station Amphitria, le département du Var opère une première tranche de débroussaillement et d’abattage de certains arbres environnant la Route Départementale 2816. Une action indispensable à la protection de l’habitat à Fabrégas.

« Le sacrifice de certains arbres sera incontournable. Il permettra de protéger l’ensemble du massif, d’éviter la continuité du feu vers les arbres qui encadrent vos résidences et de protéger les services de secours pendant la lutte ». Cet extrait du Plan Intercommunal de Débroussaillement et d’Aménagement Forestier * s’adresse directement aux riverains des quartiers de Fabrégas et de Janas : « Les deux plus grands feux du Cap Sicié ont parcouru 110 ha en 1978 et 211 ha en 1979. Le dernier grand feu a parcouru 80 ha en 1989. La plupart progressent sur ce massif d’Ouest en Est, poussés par le mistral. Ils sont donc susceptibles de traverser tout le massif et arriver à l’urbanisation avec une forte virulence. Le débroussaillement autour des habitations est alors essentiel ».

Le débroussaillement et l’abattage des arbres le long de la RD 2816 répondent aussi à des impératifs de sécurité pour les sapeurs pompiers : « Pour combattre le feu avec des chances de succès, il faut inverser le rapport de force. Le débroussaillement et une éclaircie d’arbres retirent de l’aliment au feu, tout en interposant une discontinuité verticale et horizontale à la transmission des flammes. Le feu baisse en intensité, le rayonnement est soutenable et l’approvisionnement en eau d’extinction devient réalisable ».

De janvier à février 2021, une deuxième tranche de travaux sera réalisée sur la partie six-fournaise du massif.

* Rédigé en 2012, le PIDAF définit une stratégie des aménagements de lutte feux de forêt, à l’issue d’une phase d’analyse de la végétation, du relief, de l’aérologie et des risques.

Les résineux abattus en priorité

Les résineux, essences très inflammables, seront en priorité abattus mais certains seront conservés néanmoins cpnservés pour des considérations paysagères. Le Département conduit cette opération en lien étroit avec tous les interlocuteurs concernés, notamment votre commune, la DREAL (direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) qui prescrit les critères paysagers et environnementaux, et le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours). Des réunions sur le terrain ont permis d’aboutir, en concertation, à la conciliation des différents enjeux.

Ces travaux permettront ainsi de conserver à ce site toutes ses spécificités très appréciées des promeneurs.