Confinement : du sport malgré tout

Malgré le confinement, la Commune, via sa Direction des Sports, a continué ses interventions auprès des scolaires et maintenu divers dispositifs municipaux, faisant preuve d’une forte capacité d’adaptation durant la crise sanitaire.

Si les salles de sports et les associations ont longtemps été à l’arrêt, les activités sportives n’ont pas complètement été interrompues durant le confinement. Notamment pour les plus jeunes, qui dès la fin octobre ont pu poursuivre leurs activités dans le cadre du dispositif municipal EPS en partenariat avec l’Education nationale. Ainsi, encadrés par des éducateurs sportifs municipaux, des centaines d’enfants du primaire ont pratiqué trampoline, escalade, football, tennis, jeux de préhension ou rugby, et, dans un deuxième temps, VTT et activités nautiques, grâce notamment à la mobilisation du service des Transports. Les éducateurs se sont également rendus dans les écoles en temps méridien pour animer des ateliers sportifs, dans les crèches pour des interventions en psychomotricité et à Janas pour les classes vertes. Les publics adultes, dont la pratique sportive est restée autorisée (personnes en situation de handicap, atteintes de maladies chroniques, en formation ou encore sportifs de haut niveau), ont aussi pu suivre leurs cours. Certaines séances ne pouvant avoir lieu en raison des restrictions, une dizaine d’éducateurs se sont relayés plusieurs fois par jour devant la caméra pour des cours de remise en forme en direct ou en différé sur la page municipale Facebook “La Seyne Sports”. Soit une quinzaine de séances par semaine assurant la continuité du service public sportif, même si chacun a hâte de retrouver des séances en face à face, et non plus devant un écran…

(ci-dessus) Les éducateurs sportifs de la Ville ont proposé durant plusieurs semaines des séances vidéo de remise en forme sur la page Facebook “La Seyne Sports”. (Ci-dessous) Poursuite des activités en direction des scolaires, comme ici au complexe Léry, à la salle de trampoline.