Conférence : « Michel Pacha, aux affaires et à la vie »

Samedi 7 décembre à 15h, dans la salle Baudoin du collège L’Herminier, Julien Gomez-Estienne et Hélène Bourilhon s’emploieront à apporter un éclairage inédit sur une « personnalité complexe, souvent méconnue du grand public ». Celle d’un « marin, notable et bâtisseur » pourtant célèbre, puisqu’il s’agit de Michel Pacha. La rencontre est proposée par l’association Histoire et patrimoine seynois (HPS).

C’est à la faveur de la préparation de l’exposition du centenaire de la mort de Michel Pacha, organisée par la Direction de la culture de la Ville en 2007*, que toute « la complexité d’un personnage célèbre et méconnu à la fois », est apparue à Hélène Bourilhon et Julien Gomez-Estienne, l’actuel responsable du Musée Balaguier. Cette découverte, après un important travail d’investigation auprès des Archives départementales, d’archives privées et des Archives d’Outre-Mer, fera ainsi l’objet d’une rencontre samedi prochain 7 décembre, à partir de 15h, dans la salle Baudoin du collège Jean-L’Herminier (avenue Verlaque aux Sablettes). Cette conférence, qui se poursuivra par une causerie, est proposée par l’association Histoire et patrimoine seynois (HPS) – entrée libre.

Une histoire du XIXe siècle

« Michel Pacha, rappelle Julien Gomez-Estienne, a laissé l’image positive d’un patriarche ingénieux et bienfaiteur tant au plan local qu’à l’international. C’est entre 60 et 88 ans, qu’il a fait œuvre pour la postérité et qu’ il rêve de grands projets d’aménagement pour la rade de Toulon. Blaise Michel, le marin devient l’ami des sultans ottomans. Sa vie durant, il est confronté aux grands événements de l’Histoire du XIXe siècle : la conquête de l’Algérie, les communications maritimes en Méditerranée avec les paquebots-postes, la sécurité du transport maritime, qui le mène du Bosphore aux Dardanelles avec la création de la Société des phares et balises, le rayonnement de la France en Orient grâce à la diplomatie mise en œuvre avec l’Empire Ottoman. Sans oublier le développement et de la villégiature hivernale et du tourisme sur la Côte d’Azur. »

« Héroïque et mystérieux »

Ainsi, résume Julien Gomez-Estienne : « On retiendra un homme à la destinée exceptionnelle, marin, notable et bâtisseur dont la vie privée fut jalonnée d’événements douloureux (décès de ses enfants et de sa femme dans des conditions dramatiques). Aussi poursuit-il, « notre propos sera d’illustrer une personnalité complexe, souvent méconnue du grand public : le philanthrope et le mécène, le citoyen du monde, l’homme influent à l’international. »

Car, selon lui, « ce parcours extraordinaire est cependant couvert de zones d’ombre qui renforcent le caractère héroïque et mystérieux du personnage ».

laurence.artaud@la-seyne.fr

*Cette année, La Seyne a célébré le bicentenaire de la naissance de Michel Pacha