Clubs coup de pouce : un soutien pour lire et pour écrire

Le 11 juin dernier, une vingtaine de cours préparatoires de l’école Victor Hugo étaient rassemblés au Centre culturel Tisot. Tous ont bénéficié cette année des clubs de lecture et d’écriture « Coup de pouce », mis en place dans le cadre du dispositif « Cité éducative » associant la Ville, l’Etat et l’Education nationale. Madame le maire Nathalie Bicais s’est rendue sur place en compagnie de Cheikh Mansour, adjoint à la politique de la ville.

Prévenir l’échec précoce. Tel est l’objectif des clubs périscolaires Coup de pouce. Financés par l’Etat et mis en place à l’attention des élèves de cours préparatoires dont les enseignants ont repéré les difficultés, ces derniers facilitent l’apprentissage de la lecture, en complément de l’école et de la famille : « Portés par les associations du quartier*, ces clubs ont pris place dans les écoles de 16h30 à 18 heures, à raison de trois à quatre séances hebdomadaires », explique Nora Boujemaoui, Directrice du Pôle Éducation Enfance Jeunesse.

En comité restreint, 5 enfants et un animateur échangent autour de livres. L’occasion de retrouver estime de soi, plaisir partagé et motivation.

« En cours d’année, les clubs ont également pu participer au Prix des premières lectures, qui permet aux enfants de découvrir quatre livres jeunesse et de voter pour leur livre favori ».

A l’issue de la cérémonie, chaque enfant s’est vu remettre un diplôme « Pouce d’or », un livre cadeau ainsi qu’un cahier d’activités, pour continuer à jouer et à lire pendant les vacances…

* L’école Jean-Zay compte ainsi trois clubs animés par la Maefe, l’école Georges-Brassens un club animé par Femme dans la cité, l’école Victor Hugo quatre clubs animés par Nouvel Horizon, l’école Lucie Aubrac deux clubs animés par le Centre social Nelson Mandela. Soit, au total, une cinquantaine d’enfants bénéficiaires.

www.coupdepouceassociation.fr