Clément Ribeaud et Aymeric Soubrouillard : de la menuiserie au « tiers lieu »

La menuiserie Facchini & Coudurier, avenue Estienne d’Orves, va bientôt laisser place à un « tiers lieu ». Une place de village version 2.0 que Clément Ribeaud et son associé Aymeric Soubrouillard entendent incuber autour d’« Ooka », leur entreprise de torréfaction et de machines à grains connectées.

Les anglo-saxons l’appellent « third place ». En français, le « tiers lieu » désigne la vie sociale après la maison et le travail. Une place de village que Clément Ribeaud entend installer dans l’ancienne menuiserie de sa mère en associant « nouvelles technologies, habitats partagés, artisanats du bois et du métal, expositions, salon de coiffure et atelier de torréfaction ». Ingénieur touche à tout, il revient de sept années à Bengalore. C’est là, dans la silicon valley indienne, que Clément Ribeaud gère une filiale spécialisée dans le refroidissement de l’électronique de puissance, crée une entreprise produisant des pièces en alu fraisées et … une crêperie : « A cette occasion, j’ai rencontré Rajat Badami qui alimentait en café et machines les start-ups locales ». Ensemble, ils lèvent des fonds pour digitaliser la chaîne du café « afin d’optimiser la maintenance des machines à grains et en garder la fraîcheur », raconte-t-il. De retour en France – Covid oblige -, Clément Ribeaud s’est associé à Aymeric Soubrouillard, expert en sécurité informatique, afin de développer les prototypes pour une production en série. « Sous la marque Ooka, nous torréfions aujourd’hui du café de différentes origines et distribuons d’ores et déjà en entreprises nos machines à grains, dans le respect du développement durable ». Une première pierre posée sur la place du village…

126, avenue Estienne d’Orves

04 94 71 41 76

www.ooka.fr

FB : Les Ateliers de la Seyne