Classes Patrimoine aux forts Napoléon et Balaguier

Le fort Napoléon a été une des étapes du projet Bagnar’t auquel ont participé un certain nombre d’établissements scolaires du secondaire, dont le collège Font de Fillol à Six-Fours et le lycée Beaussier mobilisés à travers « Archi-Corps », un des thèmes de ce projet.

Comment faire connaître et apprécier l’histoire des fortifications, l’intérêt stratégique de leur emplacement, la qualité de leur architecture qui en visant l’efficacité ont atteint pour certaines une beauté froide s’affranchissant des siècles… Des questions que se sont posés les enseignants dont la rédactrice du projet, Luce Wesolowski-Fenard, professeur d’arts plastiques à Six-Fours  : « Ce projet interdisciplinaire a été mené avec la classe Patrimoine de 3e du collège Font de Fillol en Arts plastiques, Français, Sciences et EPS ainsi qu’avec la seconde du lycée Beaussier en Arts plastiques et Histoire. Il rassemble des enseignants aux disciplines différentes et unis dans une volonté d’associer les techniques d’aujourd’hui aux apprentissages. Plus généralement, le projet Bagna’rt est né de la volonté d’enseigner en innovant autour de sujets comme la découverte du territoire de proximité et la transmission du patrimoine local en exploitant différents types de langages et d’expressions artistiques ». La proposition Archi-Corps s’insère donc dans ce projet par une réflexion sur les architectures fortifiées du Var et sur la mémoire des hommes qui est liée, le bagne ayant constitué une réalité douloureuse. Après une visite de l’exposition permanente « Le bagne de Toulon et d’Outre mer au fort Balaguier, les élèves ont investi les salles voûtées du fort Napoléon pour une expérience singulière, celle d’un isolement pour approcher ce qu’avaient pu ressentir les bagnards à l’époque. Même si le fort Napoléon n’en a pas accueillis, les murs austères et le froid de l’hiver décuplé par un vent de circonstance – l’atelier s’étant déroulé fin janvier – a vite fait de mettre en situation les élèves « pour faire comme si ». Luce Wesolowski-Fenard précise enfin : « Archi-corps est donc un projet de création artistique et littéraire sur le thème du bagne associant l’artiste chorégraphe Désiré Davids, la photographe Pascale Beroujon ainsi qu’un écrivain de polar, le collège ayant participé au concours Les nouvelles du Bagne réservé aux moins de 25 ans et porté par le Labo des Histoires PACA, la Maison de l’étudiant, l’Université et la Société des Amis du Vieux Toulon ». Initialement prévue le 27 mai, une exposition itinérante au Musée de la Marine de Toulon des différents travaux issus de ce projet est reportée en raison de la crise sanitaire. Ce contre-temps n’empêchera pas de faire de ces jeunes ambassadeurs du patrimoine de véritables passeurs de mémoire.

Jean-Christophe Vila

Les participants au projet Archi-corps

Collège Font de Fillol

– Luce Wesolowski-Fenard professeur d’Arts Plastiques (rédactrice du projet) 

– Julia Devisgnes-Martino professeur de Français (concours des « nouvelles du bagne » du Labo des histoires)

– Jean-Christophe Boreani professeur d’EPS (créateur des classes patrimoine) 

– Fabrice Steinmetz professeur de sciences (cinéma) 

– Ariane Pigaglio (médiatrice culturelle à la Batterie du Cap Nègre à Six-Fours)

…et leurs élèves de la classe Patrimoine de 3e

Lycée Beaussier

– Véronique LEVY professeur d’Arts Plastiques (participe à l’atelier sur une demi journée / rencontre collège/lycée) et ses élèves de seconde

Les artistes intervenants

– Désiré Davids, Chorégraphe Association KOKERBOOM

– Pascale Beroujon, Photographe