Cirque : Boléro lance la nouvelle saison

Si l’édition 2016 de “Printemps dans les étoiles” a été la dernière, cela ne veut pas dire que le cirque disparaît du patrimoine seynois. Au contraire. “Le Pôle Jeune Public et Arts du Cirque” de TPM a décidé de lancer une saison de cirque d’octobre à juin. Avec du samedi 15 au dimanche 23 octobre, les étalons de la compagnie Pagnozoo. En piste au chapiteau de la Mer.

Une vingtaine de rendez-vous répartis sur l’agglomération, cirque équestre, aérien, jonglerie, et autres envolées acrobatiques, ainsi que diverses actions culturelles, master class, en ville et sous chapiteau, rythmeront cette saison, avec pour temps fort la participation à la “Biennale Internationale des Arts du Cirque” du pôle national de Marseille. On remarque également la deuxième édition de “Clowns not dead”, portée par le célèbre artiste canadien Jamie Hadkins, les 9 et 10 décembre aux Sablettes. Le lancement de la saison s’effectuera d’ailleurs à La Seyne au Chapiteau de La Mer, avec la compagnie Pagnozoo qui revient avec sa dernière création : Boléro. Une douzaine de chevaux et dix artistes acrobates, voltigeurs, musiciens composeront cette galerie de personnages variés et symboliques.

Nouveaux spectacles

L’esthétique chorégraphique est très clairement affirmée dans ce nouveau spectacle, qui présentera un ballet inédit dans lequel chevaux et artistes dansent ensemble et à tour de rôle. Un show pour toute la famille, du 15 au 23 octobre, plus six représentations pour les scolaires. Mais les diverses actions ne s’arrêtent pas avec les spectacles, puisque la commune est en train de signer une convention auprès du Conservatoire et de l’école de cirque “Tout fou to fly” et, bien sûr, le PJP (Pôle jeune public) pour assurer des formations ou l’accueil d’artiste à résidence. « La Seyne et le cirque, c’est une longue histoire qui dure depuis plus de quinze ans, raconte l’adjoint à la culture, Eric Marro. Aujourd’hui, on redistribue les cartes avec un nouveau format qui dure une saison, soit plusieurs mois, en s’appuyant sur des acteurs majeurs (Conservatoire, Pôle Jeune Public et arts du Cirque, Tout fou to fly). L’idée du partenariat existe toujours. Mais on s’ouvre sur l’ensemble de l’agglomération ».

Sébastien Nicolas

PLUS D’INFOS

http://www.polejeunepublic.fr/component/zoo/advanced-search/113179?Itemid=217

Boléro en piste