Cinéma : Alexandra Lamy doublée sur la corniche

Lundi 15 mars, les sociétés Jerico films et Action Motors Cascades Sud tournaient une séquence du film de Lisa Azuelos « La Chambre des Merveilles »*. Alexandra Lamy y joue le rôle de Thelma, dont la doublure descent la Corniche merveilleuse à longboard.

Si le tournage débutait le 1er février dernier à Paris, il se terminait dans notre région le 19 mars. Avec, le 15 mars, une journée exclusivement consacrée à la Corniche merveilleuse de La Seyne-sur-Mer : « On cherchait une route majestueuse pour tourner la scène en longboard (NDLR : skate de descente) », souligne Pierre Lochardet, régisseur pour Jérico Films. Car le film conte l’histoire de Thelma, (interprétée par Alexandra Lamy), qui vit avec son fils Louis, un jeune garçon de 12 ans. Protectrice et aimante, Thelma mène de front sa vie de mère célibataire et sa vie professionnelle. Un matin, Louis est percuté par un camion alors qu’il faisait du skate en allant à l’école. Dans l’espoir de faire revenir Louis, Thelma décide de réaliser les vœux de son fils à sa place. « Pour réaliser cette scène de descente, nous avons fait appel à des champions de la discipline », poursuit-il. Parmi eux, Lyde Bègue, championne d’Europe et 3ème mondiale (ci-contre, que l’on peut apercevoir dans une publicité de 2015 pour Bouygues), mais également Yanis Markarian et Lucas Poulain, champions d’Europe 2018 et 2019. « Ce sont Maxime Cordier et Gaëtan Ricord, deux skateurs seynois, qui nous ont mis en contact avec la production », précise Florent Carles, l’un des skateurs figurants. 

Le tournage a nécessité l’intervention d’un « camion loader » de la société marseillaise Action Motors Cascades Sud : « Les plans en travelling y sont tournés grâce à une caméra embarquée précédant les skateurs », poursuit Pierre Lochardet.

Pour la logistique, une équipe de 50 personnes encadrait la dizaine de figurants. Très détendue, Alexandra Lamy, qui s’est prêtée au jeu d’essayer le skate, est gentiment venue saluer ses champions doublures avant leur descente…

* adapté du roman homonyme de Julien Sandrel. A noter la présence d’Ali Gharbi, conseiller municipal délégué à la communication.