Le casino en fête pour son inauguration officielle

Après l’ouverture de ses portes au public le 7 janvier dernier, le groupe Joa a inauguré le 4 mars, le casino de La Seyne, en présence du maire, Marc Vuillemot, des élus et des 22 autres directeurs d’établissements.

Il règne un air de fête aux abords du casino de La Seyne, ce jeudi 4 mars, à 18 heures. Et pour cause, c’est le jour J ! Certes, le public connaît déjà parfaitement les lieux, mais pour le groupe Joa, il est temps de fêter officiellement et dignement l’ouverture de ce casino qui a mobilisé tant d’énergie avant son installation, parc de la Navale. Ce que souligne d’ailleurs Dylan Peyras dans son discours de bienvenue et de remerciements : « Ouf ! C’est un mot de soulagement que l’on pousse, après bien des complications, mais aujourd’hui, le résultat est là, et nous sommes ravis. Je rappelle que ce casino, c’est 20 M€ investis, une surface de 5000 , 150 machines à sous, une brasserie à 20 mètres de haut, un restaurant gastronomique, 105 emplois à l’année… »

Six ans de travail acharné

Après la signature de la Délégation de service public (DSP) en 2011, six ans seront nécessaires avant que le casino définitif ne sorte de terre : « En juillet 2012, nous ouvrons le casino provisoire, aux Sablettes, et nous déposons le permis de construire. Le 2 octobre 2013, c’est la pose de la première pierre, puis en février 2014, un recours est déposé ainsi qu’une demande d’annulation de l’autorisation d’exploiter les jeux. Le chantier s’arrête et finalement reprend avec une nouvelle autorisation, en septembre 2014. Fin juillet 2015 le gros œuvre est terminé et en septembre, le casino est hors d’eau hors d’air. Aujourd’hui, c’est une belle récompense », ajoute Dylan Peyras.

Des remerciements appuyés

Sur l’estrade, aux côtés de Dylan Peyras, et face à un parterre d’invités, Laurent Lassiaz, président du directoire et le maire, Marc Vuillemot, s’apprêtent eux aussi à dire quelques mots, dans cette salle de spectacle qui bénéficie d’une véritable programmation culturelle. Mais c’est le magicien et mentaliste Larsene* qui s’invite sur scène pour présenter quelques tours de magie dont il a le secret. Le public, nombreux, est sous le charme. Quand Laurent Lassiaz prend la parole, il félicite tout d’abord ceux qui ont œuvré pour que cette entreprise voie le jour : « C’est un moment très important, après 6 ans de travail, d’embûches, d’efforts et de procès… Ce projet a hanté les jours et les nuits de bon nombre de personnes. Merci à l’équipe municipale qui a toujours été présente à nos côtés, à Marc Vuillemot, Thierry Dalmas et Patricia Maffiolo ainsi qu’à leurs services, et merci à nos actionnaires ».

La Seyne et son potentiel

Devant un public conquis par cette réalisation qui va donner une valeur ajoutée à la ville, le maire quant à lui, réaffirme son engagement de continuer à se battre, avec ses équipes politiques et techniques, pour que la ville relève durablement la tête : « Je remercie, ceux qui croient en cette ville et celles et ceux qui y investissent, et qui s’y investissent. Bienvenue et bonne route à votre entreprise. Depuis son ouverture, le 7 janvier dernier, le succès est au rendez-vous sur ce site des anciens chantiers navals, que certains ont vus prospérer puis disparaître. Certes, il y a un avant et un après, des pages qui se tournent, mais aussi, une forme harmonieuse de développement et de continuité ». Les mots font mouche. Le maire enchaîne : « Si, depuis le début, vous êtes, comme moi, comme nous tous, élus de la Ville, convaincus du potentiel de la deuxième ville du Var, l’ouverture du casino va faire naître, à n’en pas douter, auprès d’autres entreprises privées, l’envie d’investir à la Seyne, également ».

Casino de la rade

Tout le monde en est convaincu, La Seyne doit jouer ses atouts et renouer avec la tradition : « La ville n’en est pas à son premier casino. C’est une réalité historique et patrimoniale. Et depuis 2008, redevenue enfin station balnéaire, elle a de nouveau pu prétendre à en avoir un. Le tourisme, le sens de l’accueil, ce sont aussi des qualités et des savoir-faire seynois que l’on a peut-être trop longtemps laissés en sommeil ». Déjà, il est temps de sabler le champagne et de trinquer à ce casino qui n’est pas seulement celui de La Seyne mais bel et bien celui de la rade. Le maire se tourne alors vers Dylan Peyras et Laurent Lassiaz : « Aujourd’hui, nous avons l’un des plus beaux casinos de France, avec une vue exceptionnelle à 360° sur la rade de Toulon et l’arrière-pays. Merci à JOA d’écrire avec nous un nouveau chapitre de l’histoire de La Seyne, merci de son engagement sans faille, de son investissement, et pas seulement financier, dans notre cité. Il est temps d’avoir une vision prospective sur le devenir de notre rade, et notre casino est l’un des éléments structurant le développement de Toulon et de La Seyne ».

chantal.campana@la-seyne.fr

*Larsene, magicien, mentaliste, sera sur la scène du casino de La Seyne le samedi 7 mai à 21h. Son défi : percevoir vos pensées sans que vous n’ayez à dire un seul mot !

Infos
Casino Joa La Seyne
340, cours Toussaint Merle
Tél : 04 94 29 16 67
contact-laseyne@joa.fr

Larsene lors d'une émission présentée par Michel Drucker, en compagnie de Clémentine Célarié