Cantar per dançar

Le Cercle Occitan propose un stage de Chant à danser, une bonne manière d’apprendre à connaître les possibilités de sa voix. Et puisque vous aurez chanté, et bien dansez maintenant !

« Peiroton s’en va a la caça / Tot solet shens companhon / Au lòc d’anar’s enta casa / S’en ane ta Castilhon… e refranh : O Peiroton, O Peiroton / Lo praube praube Peiroton ». Sus aquò coma ambe tot plen de cants, podretz dançar sensa violon nimai sensa acordeon. Benlèu que de picar dei mans bastarà. Escotichas, borrèias, mazurcas o rondèus… i a un molon de danças que se pòdon mai o mens passar d’un orquèstra. Lo cant a dançar es pas una especialitat occitana, segur, se’n tròban onte lo dançum vos aganta, que siegue dins lo Berry o en Bigòrra. Lo sièis d’octòbre venent es a La Seina de Mar que lo brave monde aurà l’occasion de s’i formar una briga. Lo Ceucle Occitan de La Seina organiza un estagi per aquò, que serà bailejat per lo musician Miquèu Tournan. Aquelei que son interessats se podràn retrobar a la Borsa dau Trabalh. La tòca d’un estagi de cant a dançar occitan serà d’ensenhar la ritmica, en relacien ambe cada dança, de plaçar lei bordons, de veire coma respectar la melodia, d’aprendre a respirar per cantar, mai tanben d’articular coma fau. Enfin, coma a cada estagi de danças de balèti dau Ceucle Occitan, aqueu s’acabará per un balèti. Après lo trabalh, lo plaser ! Mai que de se regalar, l’estagiari s’avisarà de sa votz, la descobrirà de còps que i a, e farà coneissenconeissença amb un repertòri tradicionau fòrça ric : La Grava de Bordèu qu’es en veritat un rondèu de Carcin, Quin te va l’aulhada, un branle d’Ossau, dins lei Pirenèus, o La Calha, una borèia de Lemosin… Fòrça causas se pòdon cantar per dançar.

Michel Neumuller

Leis estagiaris dau 6 d’octòbre ne’n saupràn segur mai. Li faudrà se faire marcar au 06 19 31 17 94

Article rédigé en graphie classique, avec les suggestions du professeur d’occitan-provençal Pèire Brechet

Les mots d’Òc pour le dire
Benlèu = peut-être
Bastar = suffire
una briga = un petit morceau
lo dançum = l’envie de danser
tòca = but

Chanter pour danser

« Perroton s’en va à la chasse / Tout seul sans compagnon / Au lieu d’aller à la maison / Qu’il s’en aille à Castillon… et refrain : O Perroton / Le pauvre Perroton ». Sur ce refrain comme sur de nombreux chants, vous pourrez danser sans violon ni accordéon. Il suffira peut-être de frapper des mains. Scottishs, bourrées, mazurkas ou rondeaux… il y a un tas de danses qui peuvent se passer d’un orchestre. Le chant à danser n’est pas une spécialité occitane, bien sûr, on en trouve partout où l’envie de danser vous prend, en Berry comme en Bigorre… Le six octobre prochain, c’est à La Seyne-sur-Mer que le grand public pourra s’y former un peu. Le Cercle Occitan de La Seyne organise un stage sur ce thème dirigé par le musicien Michel Tournan. Ceux qui sont intéressés pourront se donner rendez-vous à la Bourse du Travail. L’objectif d’un stage de chant à danser sera d’enseigner la rythmique liée à chaque danse, de placer les bourdons, de voir comment respecter la mélodie, d’apprendre à respirer pour chanter, mais aussi d’articuler correctement. Enfin, comme tous les stages de danses de bal traditionnel du Cercle Occitan, celui-ci se terminera par un balèti. Après le travail, le plaisir ! Outre se faire plaisir, le stagiaire prendra conscience de sa voix, la découvrira parfois, et fera connaissance avec un répertoire traditionnel très riche : La Grava de Bordèu qui est en fait un rondeau du Carcin, Quin te va l’aulhada, un branle d’Ossau, dans les Pyrénées, ou La Calha, une bourrée du Limousin… de nombreux refrains servent à danser.

Les stagiaires du 6 octobre en apprendront davantage sûrement. Il devront s’inscrire au 06 19 31 17 94.