Campus connecté : Toutes les facs en ligne à la Maison de la Jeunesse

Grâce au label « Campus connecté » obtenu par la Ville, quinze étudiantes et étudiants vont pouvoir suivre n’importe quelle formation universitaire depuis la maison de la Jeunesse, place Germain-Loro. Une place qui vient d’être rénovée dans le cadre du NPNRU 

Porté par la municipalité et l’université de Toulon, le projet a été validé par l’État : une partie de la maison de la jeunesse Danielle-Casanova, sur la place Loro entièrement rénovée et requalifiée (voir photo ci-contre), sera dédiée aux étudiants pour y suivre des enseignements universitaires à distance. « C’est une victoire dans notre reconquête de l’éducation », se réjouissait Nathalie Bicais, qui recevait le président de l’université de Toulon, Xavier Leroux et, Philippe Dulbecco, le recteur délégué à l’enseignement supérieur, pour célébrer l’obtention du label « Campus connecté ». Pour Ali Gharbi, délégué à la communication et au numérique, « ce campus numérique est une chance supplémentaire pour tous ceux qui veulent poursuivre et continuer de se former sans connaître de freins : les jeunes et les moins jeunes qui ne peuvent pas ou n’osent pas pour des raisons socio-économiques, familiales, de handicaps ou financières… C’est l’ambition que porte la municipalité pour notre jeunesse au cœur de notre projet de redynamisation du centre-ville historique ».

15 PC connectés

Pour annoncer la bonne nouvelle et s’assurer que le message passe auprès de la jeunesse, madame le maire a convié Lydie Onteniente-Deroin, déléguée à la Jeunesse, Cheikh Mansour, délégué à la Politique de la ville, ainsi que les responsables du BIJ (le Bureau Information Jeunesse) et de la MIAJ (la Mission intercommunale action jeunes).

« Votre dossier est exemplaire madame le maire, assurait Philippe Dulbecco, car ce que j’y lis n’est pas seulement de l’éducation à distance, mais la possibilité d’accompagner les étudiants tout au long de leur formation. C’est un lieu d’innovation pédagogique ».

Un tuteur, aussi appelé « coach » sera sur place, à la Maison de le jeunesse pour accompagner les étudiants au quotidien. C’est la spécificité de ce campus connecté qui s’assure ainsi que ces derniers restent motivés, car le tuteur les aide à s’organiser dans leur formation.

Le tuteur qui est un enseignant-chercheur, fera le relais permanent entre le campus connecté et l’université de proximité, en l’occurrence, l’université de Toulon.

Comment ça marche ?

Ce campus connecté s’adresse en priorité à celles et ceux qui ne peuvent, ou n’osent pas pour des raisons économiques, familiales ou de handicap accéder aux études supérieures. « Avec ce campus connecté, ils bénéficieront d’un accès à toute la vie étudiante », assure Xavier Leroux, président de l’université de Toulon.

Concrètement, il sera possible de suivre les formations de n’importe quel université, IUT, BTS dont les inscriptions sont disponibles sur Parcoursup. « Les équipements du campus et l’aide apportée par le tuteur sont gratuits pour l’étudiant, explique Philippe Dulbecco, le recteur, il devra juste s’acquitter des frais d’inscription dans l’université de son choix, comme n’importe quel autre étudiant. Le but est simple : offrir l’opportunité d’étudier là où on le souhaite. Ce dispositif est d’ailleurs particulièrement adapté pour La Seyne, où moins de 6% des lycéens intègrent une formation à l’université de Toulon et où seuls 37% poursuivent des études post-bac (contre 52% en moyenne nationale) ».

Pour Nathalie Bicais, « la période que nous vivons a obligé les jeunes à pratiquer l’éducation à distance, c’est un nouveau champs que nous ouvrons pour l’accès à l’éducation. Mais le numérique doit demeurer au service de l’Humain, qui doit être remis à sa juste place ».

Plus d’infos sur le campus connecté de La Seyne-sur-Mer ? Envoyez un mail à campusconnecte@la-seyne.fr

(*) Travail en commun, travail en groupe