Berthe : on vous aide à changer d’adresse

Jeudi 4 février, à l’école jean zay, le Groupement d’intérêt public de Berthe et l’adjointe de quartier, Christiane Jambou, animaient une journée d’information au public. Une opération d’aide au changement d’adresse des Messidor, Fructidor et Vendémiaire.

Les mois du calendrier révolutionnaire ne sont plus qu’un vieux souvenir, une de ces appellations d’immeuble qui restera dans les mémoires collectives et, surtout, dans les paroles des anciens. Adieu Messidor, Fructidor et Vendémiaire, et bienvenue aux Tournesols, Sésame, Jujubier, Abricotier, Vigne et Millésime. « On sait que les noms d’origine vont perdurer dans les mémoires des habitants, explique Pierre de Riberolles, responsable du Groupement d’intérêt public, mais aussi dans la pratique des services, au moins encore quelques années ! Mais cette modification des adresses est un changement important qui fait sortir Berthe d’une situation dérogatoire pour la faire entrer dans la gestion ordinaire d’un quartier de la ville »

1 400 familles

En effet, dans le cadre du Programme de rénovation urbaine et de la résidentialisation, les voies du quartier ont été requalifiées. Certaines ont été créées : l’avenue Stéphane Hessel, l’allée des colombes, la place des mosaïques, la rue Yasser Arafat et la rue Mère Térésa et, d’autres, ont été restructurées : la rue le Corbusier, l’avenue Jean Bartolini, l’avenue Louise Michel et le boulevard Jean Rostand. Aussi, 1 400 familles sont-elles concernées par un changement d’adresse à Berthe.

Carte grise, Pôle emploi et Caf

Accueillir les locataires et les aider dans leurs démarches de signalement de changement d’adresse aux différentes administrations et autres services est l’objectif de la journée de demain. « C’est important, rappelle Christiane Jambou, surtout pour le changement de la carte électorale, car c’est illégal de voter au bureau de son ancienne adresse, pour la carte grise aussi, car c’est un délit et pour Pôle emploi et la Caf afin ne pas se retrouver sans ressources. C’est très important également pour les personnes hébergées. Des agents de Terres du Sud habitat, de la sécu et de Pôle emploi seront là pour les aider ».

TSH a écrit aux locataires concernés afin de leur communiquer leur nouvelle adresse. Nombreux sont ceux qui ont déjà effectué ces démarches. 

sylvette.pierron@la-seyne.fr

Plus d’infos au GIP Nouvelle Seyne, place Emile Adjedj RDC Tour C.

Tél : 04 98 03 09 00

Christiane Jambou, adjointe de quartier Nord et Pierre de Riberolles, responsable du GIP Nouvelle Seyne