Association de défense du Gai Versant : « Parlons P.L.U ! »

L’assemblée générale a dressé le bilan de la consultation sur le Plan local d’urbanisme organisée par l’association.

« Durant ces 10 dernières années, lançait Pierre Matrulo, le président de l’association, nous avons vu disparaître le quartier de notre enfance au profit d’une urbanisation brutale. Elle a créé un véritable chaos que nous nous efforçons de contenir et de corriger. Tout n’est pas négatif pour autant, la plupart des constructions sont de bonne qualité et de nombreuses familles ont trouvé un logement, mais le point noir reste les infrastructures ». 

Urbanisation à modérer
Après avoir salué la mémoire de deux membres du bureau disparus, Ghislaine Werner et Yves Xabada, le président a souhaité débattre de la consultation que l’association a lancée sur le PLU. « En résumé, souligne le président, les habitants du quartier souhaitent une urbanisation modérée et la création d’espaces publics. Sur ce point, la déchetterie ne peut être déplacée faute d’un terrain disponible. L’espace ex-Altavilla, près du Stade, n’appartient plus à la Mairie, il a été cédé à Terres du Sud Habitat pour une nouvelle construction. Quelques possibilités ont cependant été signalées : l’aménagement de l’espace du Germinal, celui du quartier de la Gare, des places de stationnement dans la zone Citroën et sur la place Schoelcher et enfin, l’utilisation occasionnelle du parking de la mairie annexe. Notons que la rénovation des voiries du Gai Versant figure dans le programme de 2016. Par ailleurs, la mairie a l’intention de sanctionner plus durement les stationnements intempestifs afin de libérer les voies routières du quartier ». C’est d’ailleurs en collaboration étroite avec la municipalité que l’association étudie une amélioration de l’avenue Estienne d’Orves, une artère d’entrée de ville.

sylvette.pierron@la-seyne.fr

L’association de défense du Gai Versant 04 94 63 75 53. Facebook : Associationgaiversant.
associationgaiversant.blogspot.fr