Andréa Martinez, la fillette et le piano…

Placette Evenos, le vieux piano a repris vie. Garni de fleurs, de fruits et de plantes, il fait la joie des passants, mais surtout d’Andréa, 7 ans, qui a décidé de s’occuper des plantations.

Andréa arrive de l’école en sautillant. En CP à l’école primaire Martini, elle annonce fièrement qu’elle passe en CE1. Comme tous les jours avant de rentrer chez elle avec sa maman, elle s’arrête devant le piano, jette un œil sur les plantations, va chercher sa bouteille d’eau et revient arroser les fleurs dont elle s’occupe avec soin, depuis six mois. Un rituel qu’elle a elle-même mis en place, surtout le dimanche et le lundi, quand le centre-ville, vidé de ses commerces et ateliers, profite lui aussi d’un repos bien mérité. L’histoire de ce piano a de quoi plaire à la malicieuse fillette. Elle pourrait même commencer de façon classique : « Il était une fois, un piano qui était trop vieux pour faire entendre ses notes de musique… » Et parfois, le conte s’inspire de la réalité. Alexandra Cittadini, présidente de l’association  »Fées & Ries », voulait planter tomates, fleurs, fraises et autres « douceurs ». Elle a appelé son amie, la soprano, Christelle Di Marco. Amoureuse des pianos, celle-ci rêvait d’en mettre dans les rues. La suite s’est imposée : après une recherche fructueuse, le piano a été acheté, retapé, verni, et a commencé sa nouvelle vie, chargé de tomates, blettes, capucines, fenouils, poireaux, fraises, bégonias, soucis, pensées… pour le plus grand plaisir d’Andréa, petite jardinière au grand coeur.

Reine des fleurs
Tout en arrosant les plantations, la gracieuse brunette fait la conversation. Elle raconte l’école, sa maîtresse qu’elle aime, Cécile Malamaire, et ses passions : « La danse, la musique, le sport, les activités, le Flamenco et la lecture ». Et si on lui demande quel genre de livres elle aime, Andréa est formelle : « Des livres normal ». Nathalie sa maman, sourit : « Elle adore la série des Martine ». Bonne élève, forte en maths, Andréa aime l’école et son fiancé, Tom. Mais la « pitchoune » est aussi très créative. Le mercredi, elle participe aux ateliers de  »Fées & Ries », au cours desquels elle a réalisé le joli serre-tête qu’elle porte, et un abat-jour aux couleurs de la « Reine des Neiges », son idole : « Bleu et blanc, mes couleurs préférées, avec le rouge. Comme la France ! » s’écrie-t-elle, espiègle. 

chantal.campana@leseynois.fr

Placette Evenos, Andréa Martinez, 7 ans, prend soin des plantations qui ornent le piano