Agro-écologie et sécurité alimentaire : on en parle au Clos Saint-Louis

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Délégation Action contre la Faim Var organise un « Café-débat citoyen » qui aura lieu le samedi 18 mai à 10h à la médiathèque du Clos Saint-Louis.

L’objectif de cette rencontre citoyenne est d’aider Action contre la Faim à mettre la faim au menu du G7 qui se tiendra au mois d’août en France. Lors de ce sommet les 7 pays réputés être les plus grandes puissances avancées du monde discutent des grands enjeux mondiaux à dominance économique et préparent le programme du sommet annuel, pour mettre en œuvre les initiatives prises lors du sommet. Le pays hôte propose un thème. Pour 2019 le Président Emmanuel Macron l’ayant placé sous le signe de la lutte contre les inégalités, Action contre la Faim a souhaité prendre la parole et pousser des demandes de plaidoyer à cette occasion. En effet, la faim est un marqueur d’inégalités très fort et touche les personnes les plus vulnérables : pauvreté, personnes vivant en zones de conflits, petits producteurs vivants en zone rurale, populations déplacées, femmes, populations ayant un faible revenu, faible accès aux services de base (conflits et victimes de catastrophes climatiques). 

Le « Café débat » ; événement citoyen, sera axé sur le thème « Agro-écologie et Sécurité Alimentaire », en présence d’une experte d’Action Contre la Faim : Céline Sinitzki, référente interventions monétaires et protection sociale Sécurité Alimentaire & Moyens d’Existence.

Sécurité Alimentaire

Lors d’urgences, la priorité d’Action Contre la Faim est de prévenir la sous-nutrition et les situations de famine via des distributions de vivres et des interventions monétaires, alors que le soutien aux moyens d’existence réduit la dépendance à l’aide et amorce le retour vers l’autonomie.

Les actions de soutien à l’agriculture et l’élevage, les activités génératrices de revenus, les appuis aux commerçants et marchés, etc., assurent la reprise durable des activités économiques et sociales et visent une alimentation nutritive et équilibrée des populations fragilisées. Nous travaillons également en coordination avec d’autres acteurs afin d’être plus efficaces.

Cette approche requiert la prise en compte du contexte économique et social, ainsi que l’aptitude des ménages à pouvoir anticiper les chocs, y faire face et les surmonter.

L’agro-écologie

Action contre la Faim apporte son soutien à la petite agriculture familiale ainsi qu’aux paysans les plus vulnérables, et fonde ses pratiques agricoles sur une agriculture durable et agro-écologique. Alliant la gestion respectueuse des ressources naturelles, la rentabilité économique des petites exploitations familiales et l’acceptation sociale des solutions proposées. Action contre la Faim conçoit ses programmes agricoles, sur le terrain, selon ces principes.

Les organisateurs vous invitent à vous joindre à ce débat car ils ont besoin de vous pour identifier les recommandations à adresser aux leaders du G7.

RV le samedi 18 mai 2019 à 10h à la Médiathèque du Clos Saint Louis – 887 Avenue Henri Guillaume, La Seyne-sur-Mer.

sylvette.pierron@la-seyne.fr

[/vc_column_text][vc_single_image image= »27189″ img_size= »large » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row]