6 Lexic en résidence à Tisot

Du 26 avril au 4 mai, le groupe seynois 6 Lexic est en résidence au Centre culturel Tisot. L’occasion de composer les chansons à textes de leur futur 3e album « Milkoméda » .

« Milkoméda ». C’est le nom du futur opus de 6 Lexic. « Dans 4 milliards d’années, les galaxies Andromède et Milkyway vont se rencontrer. Associer les deux noms pour notre troisième album résume notre nouvelle aventure », raconte André Rossi, leader du groupe. Une odyssée qui intervient après « Animavertigo » et « Montefiorino Melancholia », leurs deux premiers albums : « C’est là où la résidence au Centre culturel Tisot est intéressante. L’ambiance y est à la fois détendue et studieuse. Je remercie d’ailleurs la municipalité de mettre à disposition cet outil extraordinaire pour les musiciens », insiste-t-il.

Autour d’Aurélien Régis-Recous à la batterie, André Rossi à la basse et Lison Steger à la guitare construisent les morceaux en posant sur le rythme des mélodies puis le texte.

« Notre attente à présent, poursuit André Rossi, est de pouvoir jouer ces morceaux en public. Les livestreams devant des caméras ne remplacent évidemment pas l’échange sur scène ! ».

Espérons-donc de pouvoir les retrouver très bientôt en concert, une fois les contraintes du confinement levées.

Plus d’infos sur https://6lexic.fr/

Un peu de poésie

« Abandonnez vous au verbe, lâchez prise, oubliez les convenances, débarrassez vous des fardeaux, posez tout, soyez indécent ou tout en noblesse, déshabillez-vous de pudeur et vous libérerez votre âme sur le papier. Cherchez la musique en vous, la vôtre. Chantez avec votre stylo-plume. Mettez du rythme. Dansez sur la page blanche et tracez en mots d’amour ces arabesques chorégraphiées. Donnez de la beauté au monde. Et songez-y, prenez toujours le temps de rêver, de vous enivrer, de vous éveiller, de vous émerveiller. Roulez vous par terre, hurlez à tue-tête votre poésie ou bien déclinez-la en berceuse, faites ressurgir l’enfant de vous, riez de tout, pleurez d’un rien, maquillez vos lèvres et mettez du Kohl à vos paupières, soyez sexy, soyez de soie ou de dentelles et de lycra, de cuir, de métal et de feu, laissez vous guider par le courant, par la tempête, par la calme eau des lacs de montagne, par la rivière et l’océan, jetez vous la tête première dans l’eau bénite, pléonasme, l’eau est toujours bénite. Soyez comme elle qui ne ment jamais. Soyez pur et frais et glace de la banquise et vapeur de nuages et brumes et pluie torrentielle et neiges éternelles, et lavez votre poésie dans le torrent qui jaillit de vous, aimez toujours à la folie, c’est si joliment romantique. Laissez votre cœur fracasser sa coque de noix sur les récifs de l’amour fou, soyez un pirate, un loup de mer, soyez un guerrier sanguinaire, une sainte femme, une putain, un homme exemplaire, tout cela et encore le reste, mais surtout, soyez sincère, soyez vrai, soyez vous ».

Extrait de « L’herbe et l’écume » d’André Rossi

contact@6lexic.fr