La Seyne, ville de Paix

L’adhésion de la Seyne à l’association française des communes, départements et régions pour la Paix a été célébrée vendredi 15 juin à l’Hôtel de Ville en présence de son président, Philippe Rio, maire PCF de Grigny.

« La Paix ne se construit pas à Genève ou à New-York. C’est un engagement soutenu des élus et des citoyens dans les villages et dans les villes ». Ce constat de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, le conseil municipal de La Seyne l’a fait sien. Le 23 mai dernier, une délibération entérinait l’adhésion de la Ville à l’association française des communes, départements et régions pour la Paix (AFCRDP), à l’initiative de Christian Pichard, adjoint délégué à la promotion de la Ville. « Le monde moderne demeure fracturé par des conflits répétés, le terrorisme et la barbarie nous somment d’agir pour la Paix », relève-t-il.

Symbole de cette adhésion, un jeune micocoulier trônait sur le pupitre : « Il s’agit de la 2e génération, qui a survécu aux cendres d’Hiroshima », assure Philippe Rio, président de l’AFCRDP et maire de Grigny (Essonne). Car l’association trouve ses racines au Japon : « Elle a été fondée en 1948 et est présidée par les maires d’Hiroshima et Nagasaki  », précise Jeannine Leclerc, du bureau national du mouvement pour la Paix, qui revendique 8 000 villes à travers 165 pays pour 1,5 milliard d’habitants.

A noter que le 30 juin, en marge d’une chaîne humaine et d’un lâcher de colombes, le parc de la Navale accueillera un grand pique-nique pour le 70e anniversaire du Mouvement pour la Paix. L’occasion d’adresser à l’Elysée une pétition pour que la France souscrive au traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN).

gwendal.audran@la-seyne.fr

Plus d’infos sur https://afcdrp.com/ et sur www.mvtpaix.org/wordpress/